Transformation numérique et logiciels d'entreprise : survivre à la quatrième révolution industrielle

    Tamas Szirtes |

    Le monde des logiciels de gestion a beaucoup évolué ces dernières années. Les facteurs économiques, tels que la transformation numérique, exigent beaucoup plus de flexibilité et d’agilité qu’auparavant et le cloud a définitivement fait son entrée dans l’ERP et les autres marchés.

    Questions / Réponses avec Dr. Tamas Szirtes, Directeur Innovation Groupe de SOA People :

    Quelles sont les tendances actuelles en matière de transformation numérique dans le monde des logiciels d'entreprise ?

    La transformation numérique commence souvent face aux attentes croissantes des clients. Ils s'attendent à une livraison le jour même et à pouvoir personnaliser leurs produits et services. Tout est numérique, les logiciels sont partout et chaque amélioration conduit à des attentes encore plus élevées. Ce qui était spécial devient la norme et les entreprises ont besoin d'un logiciel d'entreprise intelligent et flexible pour répondre à ces attentes.

    De manière générale, tout devient plus numérique et axé sur les données. Tout le monde connaît les exemples très visibles comme Uber, mais il y a beaucoup plus de bons exemples. Parmi nos clients, nous voyons maintenant une forte demande de portails B2B pour communiquer avec les fournisseurs et les clients. Bien sûr, ce n'est pas nouveau. Chez SOA People, nous les construisons depuis plus de 10 ans, mais la grande différence aujourd'hui est que la communication numérique devient de plus en plus courante, même pour les petites entreprises.

    La troisième grande tendance que nous observons est l’analyse en temps réel, avec le besoin de savoir immédiatement. Qu'il s'agisse de la planification réelle ou prédictive d'un projet, ou d'un indicateur clé de performance financier, il ne faut que quelques clics de souris pour avoir la donnée. Nous sommes dans l'univers de l'analyse prédictive, l'intelligence artificielle et du machine learning pour réduire le travail manuel, accélérer les processus et améliorer la qualité et l'efficacité.

    Et puis, bien sûr, tout doit être connecté à tout : les gens aux machines, les machines aux machines, que ce soit des voitures, des lignes de production ou votre machine à café. L'Internet des objets ouvre des opportunités personnelles et commerciales nouvelles et intéressantes.

    Pouvez-vous donner un exemple d'une entreprise qui a acquis des avantages concurrentiels en mettant en œuvre la dernière technologie SAP ERP ?

    Je peux citer des clients qui ont implémenté SAP S/4HANA. Mega Gruppe en Allemagne, un client SAP existant, a pu améliorer sa comptabilité après avoir migré vers S/4HANA. Van Leeuwen Buizen, société de commerce international dont le siège est aux Pays-Bas, a amélioré la transparence et la compréhension de ses processus métier grâce à l’analyse intégrée, la connexion entre clients et fournisseurs et l’automatisation. La société belge Bleckmann a raccourci son processus de clôture en fin de mois de trois semaines à cinq jours, ce qui rationalise son cycle de facturation et améliore ses flux de trésorerie. Ils ont également besoin de deux personnes au lieu de six pour traiter les approbations de workflow.

    Comment ont-ils compris ces avantages ?

    Il existe deux manières de mettre en œuvre un nouveau système ERP. Certaines entreprises adoptent une approche plus technique et tentent de reproduire les fonctionnalités de leur système existant, rendant le projet aussi petit que possible. Les clients que j'ai mentionnés auparavant ont adopté une approche différente : ils ont essayé de tirer le meilleur parti du nouveau système. Une implémentation ERP réussie commence par vous demander comment vous pouvez travailler mieux, plus intelligemment, plus rapidement et efficacement. Vous pouvez toujours implémenter le logiciel en plusieurs phases, mais de cette manière, Mega Gruppe, Van Leeuwen Buizen et Bleckmann ont pu optimiser l'impact commercial et le retour sur investissement de leur implémentation S/4HANA.

    Le logiciel SAP est-il également intéressant pour les petites et moyennes entreprises ?

    Absolument. Des entreprises qui ont un nombre très limité d'employés font fonctionner S/4HANA dans le cloud, ce qui est un bon exemple de logiciel prenant en charge toutes les tailles d'entreprises. Pour les petites entreprises, le cloud est souvent le meilleur choix en raison de la rapidité de la mise en œuvre et du fait qu’aucune infrastructure locale n’est nécessaire pour le logiciel de gestion.

    Quels aspects peuvent aider à choisir les solutions PREMISE ou cloud ?

    Pour prendre votre décision, vous devez séparer et évaluer deux aspects : la valeur du cloud et la valeur du périmètre projet.

    L'une des principales valeurs du cloud réside dans la possibilité d’innover plus rapidement avec des solutions adaptées. SAP, par exemple, publie des mises à jour quatre fois par an. Avec une implémentation on premise, vous devez mettre à niveau et tester vos systèmes à chaque version et lorsque vous choisissez d'ignorer une mise à jour, vous êtes en retard sur votre agenda d'innovation. Avec une solution cloud, la mise en œuvre initiale est généralement plus courte car il s'agit d'un produit plus standardisé avec moins d'options. En général, les solutions cloud ont une architecture ouverte qui permet une intégration facile avec d'autres systèmes. Et bien sûr, il y a les aspects financiers. Avec les solutions cloud, vous disposez d'un modèle OPEX car vous ne disposez que des coûts d'exploitation des abonnements. Avec le modèle On Premise, vous devez prendre en compte les investissements en matériel, etc.

    L'autre aspect est ce que nous appelons la valeur de la portée : quelle est la portée de la solution on premise par rapport à la solution cloud ? Si vous examinez les offres SAP, pour les organisations de services professionnels, la portée dans le cloud est plus grande, en raison de la stratégie de développement de SAP «cloud first» pour ce marché. Mais si vous prenez par exemple une chaîne logistique complexe, la valeur de la portée on premise est plus élevée que dans le cloud. Outre le périmètre fonctionnel, vous devez évaluer la portée géographique : tous les pays ne sont pas encore pris en charge dans S/4HANA Cloud pour le moment. 

    Comment les organisations peuvent-elles décider d'utiliser des solutions de cloud privé ou public ? 

    Cela se résume principalement à un choix entre les niveaux de personnalisation et d'extensibilité souhaités par rapport au prix.

    Avec SAP, les clients peuvent obtenir une solution de cloud public complète. Ils partagent le même système avec d’autres clients, mais leurs données sont bien sûr strictement séparées. Ils peuvent construire des extensions, mais le système a des limites claires en matière de personnalisation et d'extension. 

    Une autre option de SAP est une location unique dédiée au client. Cela donne plus de flexibilité, mais fonctionne toujours dans le cadre SAP, avec des directives spécifiques concernant la configuration, la gestion, etc. 

    La solution de cloud privé de SOA People est pratiquement illimitée. Dans votre cloud privé, nous proposons S/4HANA avec toutes les fonctionnalités, personnalisations et services requis par votre organisation. Bien entendu, nous aiderons nos clients à rester au plus près des normes afin de minimiser l'impact de la mise en œuvre, de la maintenance et des mises à niveau. Intéressant à savoir : notre solution de cloud privé S/4HANA est plus compétitive que ce à quoi de nombreuses personnes s’attendaient. 

    Quelles sont les circonstances idéales pour sélectionner un système cloud SAP ? 

    Les clients commencent à réaliser la valeur de la normalisation. Je vois beaucoup de sociétés qui ont passé de nombreuses années et de gros budgets sur des solutions personnalisées, qui sont finalement devenues trop difficiles et coûteuses à maintenir au fur et à mesure que l'expertise quitte l'entreprise. Dans ces cas, S/4HANA offre la bonne impulsion pour revenir à une solution plus standardisée mais toujours flexible.

    Un autre bon indicateur porte sur l’ambition. Si une entreprise prévoit une croissance importante, elle devrait investir dans une plateforme qui prend en charge cette croissance future. Les solutions cloud modernes et intelligentes constituent un catalyseur essentiel de la transformation numérique et contribuent à améliorer la vitesse, l'agilité et la flexibilité.

    Les fusions et acquisitions constituent également un bon élan pour revoir le paysage informatique. S/4HANA Cloud est idéal pour les filiales en tant que solution moins complexe et plus rapide à implémenter, mais avec une intégration totale avec l'environnement SAP de l'entreprise au siège.

    Et la dernière circonstance concerne le matériel qui arrive en fin de vie ou n'est plus pris en charge par le fournisseur : une belle opportunité pour évaluer la solution cloud SAP.

    Avez-vous une recommandation finale ?

    Mon conseil le plus important est de commencer à agir maintenant, car les révolutions n'attendent personne. Si nous lions cela au sujet des logiciels de gestion, je vous conseille de commencer à étudier l’innovation sans fin et l’agilité métier d’une plateforme telle que S/4HANA (Cloud). Notre atelier de migration SAP S4/HANA pourrait bien être la première étape sur la voie de la transformation numérique.

    Découvrir notre atelier de migration S/4HANA